Conseils pratiques

Teinture textile : ravivez les couleurs!

Taies d'oreiller, tentures, essuies... Lancez-vous dans la teinture pour raviver une couleur, uniformiser des accessoires dépareillés ou donner une seconde vie à votre linge de maison.

1. Peut-on teindre tous les tissus?

Non. Les teintures disponibles à l’usage des amateurs sont réservées aux fibres naturelles: coton, laine, viscose, soie (la laine et la soie exigeant des précautions particulières).

Notez également que les tissus réagissent différemment à la teinture: la soie et le lin absorbent bien la teinture, le coton un peu moins et les mélanges polyester-coton plus difficilement (ce qui signifie que pour la même dose, la couleur sera plus intense sur la soie que sur le coton).

Les tissus acryliques et polyesters n’absorbent pas la teinture tout comme les tissus apprêtés (imperméabilisés, caoutchoutés...). Veillez aussi à vérifier les finitions: en effet, certains tissus ont des coutures en fil polyester en dépit de la mention 100% coton sur l’étiquette, qui ne se teindront pas (les coutures seront donc apparentes, ce qui n’est pas du plus bel effet…).

2. Peut-on teindre un tissu neuf ou sale?

Les tissus neufs ont subi un apprêtage qui peut empêcher la teinture de pénétrer et de se fixer dans les fibres. Il faut donc les laver à la plus haute température possible avant de les teindre (voir instructions de lavage sur l’étiquette).

La teinture ne dissimule pas les tâches, puisqu’elle s’applique de manière uniforme sur les zones tâchées et non tâchées: lavez donc votre vêtement afin d’en éliminer les tâches au préalable.

3. Teindre à la main ou en machine?

Trois litres d’eau suffisent pour un tee-shirt, dont on peut réaliser la teinture à la main dans une casserole (avec gants en caoutchouc et tablier). Pour des pièces de tissus supérieures à 500 g (pesées à sec), il faudra passer à la machine.

N’utilisez pas un programme économique et ne dépassez pas la moitié de la charge habituelle de la machine pour assurer une teinture homogène. Mouillez préalablement votre tissu et ajoutez la teinture et le sel adéquat dans le tambour selon la quantité de tissu (le sel ouvre les fibres et permet à la teinture de pénétrer), puis laissez tourner. Effectuez le premier lavage du tissu teint séparément, vous pourrez ensuite laver normalement.

Les marques DylonIdealMarabu ou encore Pébéo proposent une large gamme de produits pour teindre (teinture grand teint machine, feutres pour dessiner sur textiles, capsules de teintures à chaud et à froid, etc.).

4. Comment obtenir la bonne couleur?

Une teinture est une couleur qui s’ajoute à la couleur du linge (elle ne la remplace pas!). La couleur finale dépend donc de la couleur d’origine et de la teinture utilisée (un drap bleu teint avec de la couleur jaune prendra une teinte finale verte).

Vous pouvez choisir de décolorer le tissu avant de le teindre pour restituer une couleur neutre au tissu et vous assurer du résultat final. Par contre, bannissez l’eau de javel pour décolorer: elle attaque la fibre textile en profondeur et ne permet plus aucune teinture.

Pour le choix de la couleur, suivez les recommandations du fabricant, en vous basant sur le nuancier des sachets. Vous obtiendrez des résultats plus clairs ou plus foncés selon la quantité de teinture, d’eau, de tissu et le temps d’immersion.

5. Y a-t-il un risque de rétrécissement possible?

Il faut prévoir un léger rétrécissement lors de la teinture à chaud. Comme la laine a tendance à rétrécir, il faut la traiter avec prudence. Evitez également les chocs thermiques et rincez à l’eau froide. Il est indispensable de bien suivre le mode d’emploi pour un résultat concluant.

Où trouver de la teinture ?

Droguerie du Lion à Bruxelles 

Schleiper à Bruxelles, Namur, Liège

En grandes surfaces

 

Source : rédaction Déco Idées



Et vous, qu'en pensez-vous?