Pour continuer sur notre site, vous acceptez l’utilisation des cookies pour améliorer et personnaliser votre navigation.

OK - En savoir plus


Comparatif

Energies fossiles : du pour et du contre

La source d’énergie joue un rôle prépondérant dans le choix du système de chauffage. Les sources d’énergie fossiles les plus communément consommées chez nous sont le mazout, le gaz naturel, l’électricité, le charbon et le propane. Avantages et inconvénients.


Mazout de chauffage

Près de 1,7 million de logements étaient chauffés au mazout en Belgique au début 2010 (exactement le même nombre qu’en 2001 alors que, dans le même temps, le nombre de logements chauffés au gaz naturel a quasiment doublé !).

Longtemps dominant, le mazout de chauffage a vu sa part de marché baisser fortement au cours de la dernière décennie, pour atteindre aujourd’hui 37 % (contre 52 % au gaz naturel).


Avantages

• C’est une énergie disponible à peu près sur tous les continents.

• Son transport est facile et peu coûteux, par bateau.

• La chimie du pétrole est très riche. Grâce au pétrole, on peut obtenir des gaz tels que le méthane, le propane et le butane ; des carburants tels que l’essence, le kérosène, le gazole et le fioul, et des composés aromatiques.

Inconvénients

• La recherche des nouveaux gisements pétroliers est une activité de plus en plus difficile onéreuse.

• Son transport engendre de la pollution, en particulier des “marées noires”.

• Comme pour le charbon et le gaz, sa combustion produit du dioxyde de carbone qui, libéré dans l’atmosphère, participe à l’accroissement de l’effet de serre.

• A l’instar des autres combustibles fossiles (gaz, charbon, uranium), il n’est pas renouvelable. Même si les informations varient, on prévoit une pénurie de pétrole d’ici 30 à 60 ans. Ceci étant, la mise au point de nouvelles techniques d’extraction pourrait permettre, à moyen terme et à un coût admissible, d’accéder à des gisements qui sont difficilement exploitables à l’heure actuelle.

• Le surcoût lié à la nécessité de prévoir une cuve. Toutefois, cet inconvénient peut se transformer en atout, puisqu’il est possible de procéder au stockage au moment où les prix sont au plus bas, pendant la période estivale, par exemple.


Gaz naturel

Le gaz naturel est la première source d’énergie dans les habitations en Belgique. Environ 2,4 millions des logements, soit plus de 50 % de la population, sont chauffés aujourd’hui au gaz naturel.

Plus de 8 % de toutes les chaudières vendues sont des chaudières à condensation au gaz et plus de 60 % des utilisateurs de mazout ayant accès au réseau de gaz naturel ont fait ce choix lorsqu’ils devaient remplacer leur installation.


Avantages

• C’est une énergie disponible sur tous les continents.

• La forme gazeuse de ce combustible nécessite une extraction qui consomme peu d’énergie.

• Le traitement du gaz est pratiquement nul, on peut presque le consommer sous sa forme primaire.

• C’est le combustible fossile le moins polluant, qui émet le moins de dioxyde de carbone.

• On peut le transporter très facilement grâce à des gazoducs, des canalisations.

Inconvénients

• Il est dangereux car il peut devenir explosif lorsque certaines conditions de concentration et de température sont réunies.

• Incolore et inodore, il est à l’origine de nombreux décès par asphyxie, chaque année, à cause de chauffe-eau défectueux.


Electricité

Contrairement à une idée reçue, l’électricité est loin d’être une source d’énergie marginale dans le logement résidentiel. Le chauffage électrique séduit de nombreux résidents, eu égard à sa grande souplesse d’utilisation, à son efficacité, au peu d’entretien qu’il exige et à l’investissement dérisoire en matière de matériel.

En Belgique, un peu plus de 300 000 logements sont chauffés à l’électricité (tous types d’appareils confondus), ce qui représente une part de marché de l’ordre de 7 %.


Avantages

• Très facile à mettre en œuvre.

• L’investissement initial est moindre que pour les systèmes au mazout ou au gaz.

• Pas besoin de matériel de stockage et pas de problème de livraison.

• Système de chauffage idéal pour les résidences secondaires ou les maisons de vacances en raison de sa grande réactivité.

Inconvénients

• Si l’isolation du logement est insuffisante, la note d’électricité peut devenir importante.

• Le fait d’utiliser le chauffage électrique peut faire passer dans la tranche supérieure de l’abonnement auprès du fournisseur d’électricité. • Le reproche classique que l’on fait au chauffage électrique est que sa chaleur est sèche et moins agréable. C’est essentiellement le cas pour les convecteurs électriques, moins pour les planchers rayonnants.Â



Et vous, qu'en pensez-vous?