Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.

OK - En lire plus


Bon à savoir

Eau chaude : les boilers

Grâce à leur réserve d’eau chaude, les ballons de stockage, ou boilers, peuvent répondre instantanément à une demande importante. En théorie, leur débit est illimité, mais la quantité totale dépendra de la réserve disponible dans le ballon.

Fonctionnement du boiler

Lorsqu’on ouvre le robinet d’eau chaude, la pression du réseau public fait entrer de l’eau froide dans le boiler. Elle sera chauffée à son tour. L’apport d’eau froide s’effectue par le bas de l’appareil et la prise d’eau chaude dans la partie haute du boiler. L’eau chaude étant plus légère que l’eau froide, elle monte en effet dans le réservoir et l’on est ainsi certain de puiser à chaque fois l’eau la plus chaude du ballon. Pour limiter les pertes en position stand-by, les boilers sont équipés d’une couche d’isolation et entourés d’une enveloppe couvrante.

Boilers à chauffage direct

Ce type de boilers comprend une source de chaleur intégrée, une résistance électrique ou un brûleur au gaz ou au mazout, qui nécessitent un conduit d’évacuation pour les gaz de combustion. Selon qu’il s’agisse d’un appareil ouvert ou fermé, cette évacuation se fera par une cheminée ou par un conduit d’évacuation forcée (ventouse). Signalons qu’un appareil ouvert, où la ventilation du foyer et de l’échangeur de chaleur est permanente, présentera davantage de pertes de chaleur en position stand-by qu’un système fermé.

Boilers électriques

Dans ce type de boiler à chauffage direct, c’est une résistance intégrée qui assure le chauffage de l’eau. Par rapport à un appareil au gaz ou au mazout, il faudra plus de temps pour chauffer l’eau. Dès lors, le chauffage s’effectue le plus souvent la nuit (pour bénéficier du tarif de nuit) et l’eau n’est généralement plus réchauffée en journée. Le choix de la capacité du boiler est donc déterminant pour couvrir les besoins du ménage entre deux cycles de chauffage nocturne.

Boilers à chauffage indirect

Les boilers à chauffage indirect fonctionnent avec une source de chaleur extérieure (une chaudière au gaz ou au mazout) et la chaleur est transmise à l’eau contenue dans le réservoir via un circuit en spirale (ou serpentin) qui le traverse ou un boiler à double paroi. Dans le premier cas, l’eau est amenée dans le serpentin au moyen d’une pompe. Dans le second cas, il s’agit en fait de deux boilers emboîtés l’un dans l’autre, avec de l’eau chaude circulant entre les deux parois, sur le principe du bain-marie. L’eau d’un boiler à double paroi est amenée soit par une pompe, soit de façon naturelle (thermosiphon). Attention : avec une circulation naturelle, le chauffage de l’eau sera plus lent et il sera quasi impossible de régler précisément la température de l’eau chaude.

Source : rédaction Tu bâtis je rénove



Et vous, qu'en pensez-vous?